lundi 24 juin 2013

✖ Les conservateurs ✖

J'ai longtemps utilisé l'EPP car bien avant de tambouiller je m'en servais pour me soigner (Attention celle d'AZ ne doit pas être avalée). Mais j'ai découvert récemment le cosgard, bien plus efficace, puis le naticide. Petit point sur ces produits :


EPP = extrait de pépin de pamplemousse :

Naturel, efficace 1mois quelque soit le produit à condition qu'il soit gardé au frais. Celui d'AZ est plus concentré, donc si vous en acheté en pharmacie (ou ailleurs) ne vous reportez pas aux dosages de chez AZ. Néanmoins je vous conseille de garder celui de pharmacie pour vous soigner et d'acheter un EPP spécialement conçu pour la cosmétique.
Il est cependant incompatible avec l'aloé véra et la gomme xantane.
A utiliser avec un dosage compris entre 0.5% et 1% du produit fini.





Le cosgard :

C'est un conservateur chimique qu'il ne faut pas mettre pur sur la peau. Il présente un risque d'allergie. Il est donc un peu délicat à manipuler et nécessite une grande rigueur quant au dosage. Mais sachez qu'en cosmétique bio on utilise tout le temps le benzyl alcool (composant du cosgard).
Il est néanmoins plus efficace. On peut conserver une émulsion pendant 3mois minimum à température ambiante. On peut l'utiliser jusqu'à 1% mais AZ conseille plutôt de l'utiliser à 0.6%. Je pense que c'est pour éviter les allergies.
A utiliser avec un dosage de 0.6% du produit fini.





Le naticide :

Conservateur naturel, sans risque allergique, la naticide est très efficace pour conserver une émulsion. Il est doux et donc plus conseillé que le cosgard. Mais... Il y a un mais... Il est incompatible avec une phase aqueuse seule. Il faut absolument le mettre dans une émulsion. Sinon il ne sert à rien. Parfois casse pieds donc, quand on fait une eau micellaire ou que sais-je encore? Là, impossible d'utiliser du naticide. C'est tout de même un ingrédient à avoir pour les émulsions pour le visage, ou pour le mascara.
A utiliser avec un dosage de 0.6% du produit fini.





La vitamine E :

Ce n'est pas un conservateur à proprement parler. Cette vitamine empêche les HV de rancir. On s'en sert pour conserver les phases huileuses. Elle n'est pas soluble dans l'eau.     Je ne sais pas ce que vous en pensez mais j'adore leur "1/2 goutte"... Ils sont comiques chez AZ, comment mesurer 1/2 goutte?
A utiliser avec un dosage compris entre 0.1% et 0.20% du produit fini.




D'autres conservateurs existent (voir ici) mais je ne les connais pas encore. Si j'en sais plus j'éditerai mon article :)

5 commentaires:

  1. mon conservateur habituel, tant pour les recettes à base d'oeuf que de produits laitiers: l'alcool dénaturé à 90° (à bruler de chez auchan, par 5 litres)
    je l'utilise également comme diluant liquéfiant de mon shampoing (ce qui me permet d'en employer 2 fois moins) à raison de 1 vol shampoing pour 1 vol alcool

    RépondreSupprimer
  2. Je me doute que l'alcool doit bien conserver mais c'est ce que je reproche aux cosmétiques bio du commerce : ils en mettent partout et ça assèche bcp les cheveux et la peau. C'est bof

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ton article complet et mon chouchou est et reste le Cosgard côté conservateur.
    J'ai testée l'EPP mais il conserves moins longtemps et n'est pas compatible avec tout.

    RépondreSupprimer
  4. très bon article ,j'utilise les 4 selon les recettes mais le cosgard reste mon préféré !

    RépondreSupprimer
  5. bonjour, je ne connaissais pas certains produits comme le naticide; merci pour cet article :)
    Brigitte

    RépondreSupprimer